Repérer une fuite d’eau encastrée

Le mot « fuite » parle de lui-même et n’est jamais une bonne nouvelle. En effet, afin de minimiser les dégâts après une défaillance, on essaie immédiatement de boucher le trou.

Mais la fuite peut aussi se produire sous terre. Dans ce cas, il faut agir rapidement pour éviter des dégâts trop importants. Mais comment trouver un feu caché qui se trouve sous nos pieds et qui passe inaperçu ? Ne vous inquiétez pas, il existe de nombreuses possibilités. En effet, la technologie moderne permet d’arrêter ce genre de fuite divertissante. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur ce sujet.

Détection d’une fuite d’eau dans des canalisations encastrées

Il est essentiel d’agir rapidement pour empêcher la propagation de la fuite et la détérioration de l’infrastructure. Il n’y a pas de temps à perdre si vous apercevez une éventuelle fuite. Vous devez entrer en contact avec des professionnels dès que possible. Ceux-ci peuvent réagir tout de suite et prendre les mesures nécessaires. Quelles sont les méthodes permettant de repérer une canalisation d’eau encastrée abîmée ?

Détection par des moyens thermiques

Vous savez probablement déjà combien il est difficile de trouver l’origine d’une fuite d’eau. Heureusement, l’emploi de nouvelles technologies dans ce domaine permet de réagir efficacement. L’une des meilleures façons d’identifier une défaillance interne survenu à un tuyau d’eau souterrain est la détection thermique. Les professionnels peuvent faire appel à divers équipements. Souvent, des caméras thermiques sont utilisées. Ces caméras permettent d’obtenir une image thermique du sol, ce qui permet de déterminer l’emplacement de la fuite. La caméra vidéo peut également être utilisée pour surveiller les fissures internes de la canalisation ainsi que les fractures et les ruptures plus généralement. L’ensemble de ces équipements permet de mesurer avec précision l’ampleur de la défaillance et d’intervenir le plus rapidement possible.

Lire aussi :  Pourquoi mettre un bouddha dans sa maison ?

A lire aussi : climatiseur monobloc réversible : un outil performant et abordable

La détection électronique

Outre la méthode thermique, plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour trouver une fuite. En fait, la détection électronique est tout à fait efficace. L’outil le plus utilisé à cet effet est le testeur d’humidité, parfois appelé humidimètre.

À qui sert ce petit outil ? Il permet de réaliser un examen thermographique et de déterminer l’emplacement de la fuite. Ce petit outil est bien connu des plombiers et se trouve facilement dans les magasins d’artisanat. Cependant, ce n’est pas le seul moyen de signaler un vol. Trouver la source de la fuite peut également être possible à l’aide du son du sol. C’est ce que l’on entend par détection de fuite par électro-acoustique. Les sons produits par les éclaboussures d’eau peuvent être enregistrés et amplifiés à l’aide d’un appareil d’auscultation électronique. Il est ainsi plus simple de se souvenir de la panne.

La détection à l’aide du gaz traceur

Enfin, la dernière méthode consiste à inverser le flux à l’aide d’un traceur gazeux. Ce gaz, composé d’azote et d’hydrogène, est injecté dans les canalisations en PVC ou en métal afin de contrer les fuites qui s’y sont produites. Pas d’inquiétude, lorsque le gaz s’échappe du tuyau où se trouve la fuite, il ne représente aucune menace.

Même si cela peut paraître compliqué, ne perdez pas de temps et appelez des experts si vous constatez la moindre augmentation de votre consommation d’eau enregistrée par votre appareil. En effet, lorsqu’une fuite enterrée n’est pas découverte à temps, des dommages importants peuvent en résulter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *