Rangement d’une bicyclette dans son appartement

La bicyclette reste le seul mode de transport véritablement durable sur le plan environnemental et économique. Cependant, dans les grandes villes, le peu d’espace disponible dans les appartements est généralement un facteur dissuasif important pour l’achat d’un vélo. Il semble souvent difficile de le faire entrer dans l’appartement, et le laisser en liberté dans la rue augmente considérablement le risque qu’il se blesse. Heureusement, il existe quelques astuces pour ranger un vélo dans un petit appartement.

Le ranger plus haut

La meilleure façon de transporter un vélo à l’intérieur de son appartement est de le surélever.

Il est possible de fixer certains crochets au mur, mais comme le cadre d’un vélo a souvent une forme très simple, il est également très simple de fabriquer son propre support. Dans la plupart des cas, du bois, un couteau aiguisé et un peu de béton suffisent. Pour que le vélo ne heurte pas le mur, il suffit de faire attention à l’inclinaison. Pensez à ajouter une butée pour éviter qu’il ne heurte également le sol.

En outre, l’utilisation d’une pâte de fixation spéciale est une option pour ceux qui ne veulent pas percer des trous dans le mur pour fixer un système. Il s’agit d’une solution vraiment efficace qui permet de gagner beaucoup de temps. Comme peu de modèles pèsent plus de vingt kilogrammes, elle peut être utilisée avec presque tous les vélos. De plus, ce type de produit résiste assez bien dans le temps, ce qui vous permet d’avoir la certitude que votre vélo n’apparaîtra pas soudainement sur le sol au milieu de la nuit.

Accrocher son vélo au plafond

On peut fixer son vélo au mur à l’aide de supports et de fixations dans le sens vertical ou horizontal. Les deux idées fonctionnent dans un petit appartement, mais elles doivent être parallèles au mur, sinon vous perdrez beaucoup d’espace et la solution serait contre-productive en plus de ruiner votre décor.

Une autre option consiste à suspendre son vélo au plafond. Pour ce faire, il suffit de retirer une poutre de la même longueur que le vélo, d’y fixer un système de poulies et de monter l’ensemble au plafond. Ensuite, une fois fixé aux cordons reliés aux poulies et au guidon, il suffira de faire monter et descendre le vélo selon les besoins. Si vous disposez d’une belle hauteur de plafond, c’est la réponse idéale.

Lire aussi :  Quel vin accompagne le mieux un plat  ?

A lire aussi : que retenir de l’aquaponie en tant qu’agriculture du futur ?

Inclure le vélo dans la décoration

Ceux qui hésitent à placer un support sur un mur peuvent envisager d’investir dans un support réglable, semblable à un porte-vélo. Cette approche est moins ergonomique, mais elle permet de déplacer son vélo lorsqu’on ne sait pas où le mettre ou qu’on hésite encore sur la meilleure approche. Les plus audacieux mettent également en évidence ces supports mobiles pour transformer la bicyclette en un élément décoratif autonome. Il faut reconnaître qu’un beau vélo, bien coloré, peut être du meilleur effet sur une cheminée. Il peut alors être facilement intégré à une belle décoration de style loft.

Gagner du terrain avec les composants de vélos flexibles

Les composants des vélos flexibles s’avèrent assez utiles pour transporter plus facilement votre vélo dans un espace réduit. Par exemple, les pédales de vélo flexible sont idéales pour les personnes qui souhaitent transporter leur vélo dans des espaces restreints. Dotés d’une structure en aluminium, d’un axe chromé et d’un corps en plastique, ils peuvent être facilement pliés et dépliés d’un seul geste de la main. Lorsqu’ils sont détruits, il est impossible de les remplacer sans activer manuellement le système, ce qui vous assure un pédalage sécurisé. De plus, ils sont dotés de réflecteurs pédiculaires latéraux et arrière qui assurent une meilleure visibilité.

D’autre part, la possibilité de déplacer le jeu d’avance pour les vélos permet de déplacer son vélo vers la maison avec le moins d’obstruction possible. Ce pouvoir permet de désolidariser le noyau de la direction. Il est alors possible de tourner le guide à un angle de 90 degrés par rapport à la roue. La hauteur de la potence est de 135 mm, et elle peut être ajustée à une hauteur de 65 mm. La manipulation de la réplique se fait sans l’utilisation d’outils grâce à un levier sur la potence. Cette puissance est fixée à la tige de guidage déjà installée. Cette puissance, réalisée en aluminium, n’écrase pas le vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *