Rachat de crédit à faible revenu : quelles solutions ?

Les emprunteurs doivent répondre à des exigences spécifiques avant de pouvoir participer à une opération de refinancement de crédit. Les banques considèrent sans aucun doute le salaire du candidat comme un facteur important dans la situation financière globale. Même si vous avez un faible revenu, la consolidation de prêt peut être une option à considérer car elle pourrait réduire le montant de vos paiements mensuels.

Même si vos revenus sont faibles, vous pouvez toujours demander un prêt de consolidation de dettes de carte de crédit, car d’autres facteurs déterminent la viabilité de votre demande.

L’acquisition d’une dette sur un maigre revenu

Des garanties seront exigées de l’emprunteur par toute institution financière ou banque qui accorde un crédit, quel qu’en soit le montant. De plus, la banque déterminera l’éligibilité du demandeur à la lumière des termes et conditions de l’octroi. L’emprunteur potentiel doit fournir la preuve d’un revenu constant et d’un historique d’emploi sûr afin d’être approuvé pour un prêt.

Cette stipulation s’applique au rachat de créances existantes ainsi qu’à la souscription de nouvelles créances de toute nature (prêts personnels, prêts professionnels, prêts à la consommation, prêts hypothécaires, etc.).

L’institution prêteuse examine un large éventail de facteurs pour déterminer si oui ou non une consolidation de prêts est faisable. Puisqu’il est utilisé pour déterminer le ratio d’endettement de l’emprunteur, la somme des revenus est cruciale. L’organisme de financement qui supervise le dossier compilera une comptabilité détaillée des revenus et des dépenses du ménage afin d’évaluer la santé financière du ménage et, plus important encore, de s’assurer que le projet est viable.

Le pourcentage de la dette totale est déterminé en additionnant tous les soldes impayés des cartes de crédit, en multipliant ce nombre par 100, puis en divisant ce nombre par le revenu mensuel brut.

Modalités de refinancement de crédit pour les emprunteurs à faible revenu

Même si votre revenu est faible, c’est toujours un facteur déterminant si vous êtes approuvé ou non pour un achat à crédit. Une personne en difficulté financière ou au chômage peut avoir du mal à mener à bien une telle opération, voire en être totalement exclue. Cependant, il n’est pas nécessaire d’être salarié en contrat à durée indéterminée (CDI) pour que sa demande soit acceptée.

De nombreuses sociétés de rachat de crédit peuvent étudier les candidatures des travailleurs permanents et intérimaires en CDD (contrats à durée indéterminée). Les institutions financières considérant les revenus de retraite comme une source de revenu solide et à long terme, les retraités ont d’excellentes perspectives pour mener à bien leurs projets de rachat de crédits. La somme de celle-ci doit évidemment être au moins égale à un plancher.

Lire aussi :  Comment clôturer un PEL sans projet immobilier ?

En règle générale, mais pas de façon absolue, le revenu minimum requis pour effectuer un achat à crédit est compris entre mille et mille deux cents euros (ou l’équivalent en Smic) (salaire minimum). Le refinancement de la dette se fait sur une base individuelle, et les options proposées sont adaptées à la situation particulière de chaque emprunteur. Les institutions financières ont différentes approches pour déterminer le revenu disponible d’un client ; certains incluent les dépenses non liées au travail (telles que le logement et les dépenses familiales), tandis que d’autres ne le font pas.

Ceux-ci s’ajoutent aux salaires et avantages (tels que la sécurité sociale, la retraite et l’invalidité). Certes, les crédits en cours doivent refléter les revenus des ménages, mais même face à un endettement excessif, une issue peut être trouvée.

A lire aussi : à combien s’élève les frais de mise en location propriétaire ?

Comment obtenir une avance de carte de crédit sur un faible revenu

Accumuler des dettes pour financer sa maison, sa voiture ou d’autres dépenses imprévues peut mettre à rude épreuve les finances d’une famille. Lorsque le montant sur le talon de paie tombe dans la catégorie des « petits salaires », il peut être difficile de trouver les fonds nécessaires pour effectuer le remboursement en temps opportun. Un prêt de consolidation de dettes peut aider une famille à ramener son paiement mensuel à un niveau plus gérable.

Cette approche en puzzle financier nécessite de souscrire à une nouvelle ligne de crédit avec des conditions d’emprunt différentes. Votre établissement prêteur s’occupera du remboursement de vos dettes existantes et vous proposera un nouveau prêt avec un taux d’intérêt et un échéancier de remboursement plus favorables. Le coût ultime du crédit peut augmenter, mais la mensualité de l’individu diminue à la suite de cette activité. De cette façon, l’emprunteur aura plus de facilité à suivre ses finances.


Les ménages à faible revenu peuvent généralement être admissibles à des programmes d’aide gouvernementale. La grande majorité des institutions financières y voient un complément de revenu en plus du salaire régulier de l’emprunteur. Ainsi, ces aides peuvent être incluses dans les ressources totales d’une famille, augmentant sa capacité à emprunter et, par extension, à rembourser. L’emprunteur peut entreprendre une rapide simulation en ligne pour voir comment ces aides peuvent affecter la viabilité de la demande de financement avant de la soumettre.

Si vos revenus sont constants et faibles, cela peut jouer en votre faveur lors d’une demande de transfert de solde de carte de crédit. Cette variable peut aider à influencer la décision finale de la banque en faveur de l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *