Le fonctionnement et la psychologie de la vie d’un couple

Ni l’un ni l’autre ne trouve simple de gérer une relation avec une autre personne. Naviguer vers des objectifs comparables n’est pas toujours simple lorsque l’on tient compte des exigences des deux conjoints, de leurs objectifs et aspirations professionnels et de leurs propres désirs.

Voici quelques aspects importants à prendre en compte afin de mieux comprendre la « psychologie » de la relation.

Peut-on vivre un amour durable

Il est difficile de découvrir la chaussure idéale, alors faire durer une connexion peut sembler un défi. Cependant, dans une culture de consommation comme la nôtre, où tout semble être à portée de clic (cf. Tinder, Happn, etc.), tout succès semble reposer sur la psychologie.

Oui, il est possible de rompre et de se contenter de connexions fugaces et momentanées comme le suggèrent les applications susmentionnées. Cependant, la véritable ambition qui nous unit tous est d’établir une relation à long terme, transparente et honnête. La psychologie est un élément puissant à ce petit jeu.

La communication : le secret d’un amour éternel

Nous n’allons rien inventer si nous vous disons cela, mais la communication est la clé d’une relation durable. La communication est le seul instrument qui puisse être utilisé pour établir un climat de confiance propice à la cohabitation.

Le concept est simple : une personne propose une « offre », c’est à dire un élément pour lancer une discussion, et, l’autre personne saisit cette opportunité pour entrer en relation. Cela peut paraitre simplet, mais cette mécanique de l’offre fonctionne pour tous les sujets. Or, la plupart des couples sont malheureux ou se séparent, car cette offre n’est jamais arrivée (ou trop peu souvent).

Lire aussi :  Comment Reconnaître un Bouddha Ancien ?

Grâce à tous ces facteurs, des sujets tels que le sexe, les désirs de voyage, les objectifs personnels et les plaintes peuvent être abordés librement et sans difficulté. La difficulté vient du fait que les non-dits s’accumulent et que chacun s’interroge sur l’avenir de la relation dans son propre petit monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *